Recherche de résidence

Creation date : 09/01/2019
Modification date : 09/01/2019
  • Location: Paris, France
Recherche de résidence

Je suis artiste plastique (dessin et peinture à l’huile) et suis actuellement à la recherche d’un lieu de création à Paris ou banlieue parisienne pour accueillir ma pratique sur une période à définir ensemble (au moins quelques mois).
Mon travail aborde des problématiques éthiques et relationnelles.
Vous pouvez le découvrir sur mon site internet :
www.heleneplanquelle.com
Ou mon Instagram (pour un contenu plus actualisé):
https://www.instagram.com/heleneplanquelle/?hl=fr

Propositions artistiques en échange de la résidence (oeuvres, cours, ateliers, dîner, concert...) : La contrepartie peut prendre plusieurs formes : des cours/ateliers, des œuvres, des évènements etc. A discuter et déterminer avec l'hôte.
Description environment are you looking for ( nature, urban, other…) : De préférence à Paris ou banlieue parisienne. Un espace tranquille et non partagé serait l'idéal. 12m2 minimum.
Describe your projects for a residence : Je développe actuellement un travail de recherche sur la fragmentation de l'image au travers d'images superposées et de techniques mixtes (peinture sur verre notamment) que j'aimerais approfondir lors de cette résidence.
Professional website : https://www.heleneplanquelle.com/
Description of the type of workspace needed (office, studio, rehearsal space…) : Atelier (lumineux si possible et bien isolé)

Similar ads

  • CORPS /photographie (video) Danse, Laque, Textile
    CORPS /photographie (video) Danse, Laque, Textile
    Visual arts - Paris (France) - 12/08/2019

    " Louise Dumont, née en 1990 à Guéret en Creuse, vit et travaille à Paris. Membre du collectif Action Hybride. Artisan laqueur, diplômée de l’Ensaama, Louise travaille avec son œil et ses mains, couleurs et effets, profondeur et brillance, sensualité et richesse. Si son métier consiste à restaurer les antiquités asiatiques, sa photographie pourrait faire allusion à la technique japonaise qui, en sublimant les fissures de céramiques par une réparation visible et ornementale au moyen de laque et de poudre d’or, met en valeur leurs histoires. Symbole et métaphore de la résilience, l’art du kintsugi invite à reconnaître la beauté qui réside dans les choses simples, imparfaites, et atypiques. Sensible à l’œuvre d’Antoine d’Agata, Berlinde de Bruyckere et Francis Bacon, le corps - nu, brut - est au cœur de son motif photographique. La chair comme matière et l’ombre pour sculpter. Louise Dumont scrute, entaille, détaille, met en lumière des particularités épidermiques, que certains appelleraient imperfections ; cicatrices, cellulite, vergetures, rides, hématomes, éphélides… En s’approchant au plus près et/ou en bouleversant la lecture originelle de l’image, elle aime tendre vers l’abstraction. Désir que l’œil se trouble, se perde dans un amas de tissus, de muscles et de graisses, que les organes deviennent indéfinissables et le genre imprécis. Avec ses corps sans visage, créatures aux formes et aux couleurs propres, charnus ou squelettiques, titanesques, flexibles et meurtris, à la peau opaline ou mordorée, elle se crée une espèce d’identité universelle, un corps commun dans lequel chacun.e peut se projeter. Un corps aux milles histoires. La chair mise à nue, photographiée, noème du « ça-a-été », se veut aussi garante poétique de l’égalité face à la mort, tel un memento mori. Rarement pratiqué à visage découvert, l’autoportrait est récurrent dans son travail. Elle use de procédés tels que masques, maquillage-camouflage, textures. Cet exercice se caractérise souvent par un jeu du hasard et des métamorphoses. Cette alchimie entre danse et lumière stroboscopique - qui permet en quelque sorte de saisir le mouvement au vol et ainsi de multiplier ses « moi » –, calculs et abandon, spontanéité et patience, résonne comme une sorte de transcendance, vestige presque immatériel de son passage terrestre. Ses images se sont greffées à des expositions collectives en France et à l’étranger, notamment à Paris, Berlin, Dublin, Livourne, Venise aux côtés d’œuvres d’artistes tels que H.R Giger et David Lynch."

  • Painter, Video Animator, Etc.
    Painter, Video Animator, Etc.
    Visual arts - Paris (France) - 29/12/2018

    I am a visual artist living and working in Paris. Using painting, monotype, and video I investigate various subjects including ecology, women, nature and the relations between human and non-human animals. I received my MFA from Columbia University School of Arts in NYC and BFA from the Academy of Fine Arts of Venice (IT).

  • Photo’graphiste En Recherche De Nature
    Photo’graphiste En Recherche De Nature
    Visual arts - Paris (France) - 14/12/2018

    Né en 1958 à Metz, informaticien de formation, j'ouvre un jour les yeux grâce à la photographie. Je découvre la photographie en photographiant Paris en argentique noir et blanc et en développant moi-même mes photos. Ma trajectoire de «photo’graphiste» a commencé par la création avec des moyens très simples – quelques lumières, une tenture noire – d’un petit théâtre nocturne où j'explore les corps nus masculins. De nombreux modèles se prêtent à ce jeu fantasmatique, où l’objectif tend un miroir aux désirs et aux rêves de chacun. Mais bientôt une nouvelle série – a-PARIS-tions – vient libérer ces corps (et le photographe) de leur cocon d’intimité pour les mêler aux matières multiples du monde réel, où ils se trouvent comme incrustés. Je continue d’ajouter au fur et mesure des rencontres de modèles et d’objets en verre de nouvelles créations pour sa série phare «Homme Objets». Depuis 2014 je travaille sur une série plus engagée «Cartes du corps» pour soutenir le combat contre l’homophobie et le rejet et la condamnation des personnes lgbt. Mon nouveau projet met en scène nature et homme (voir projet de résidence)