Collectif errances

Date de publication : 12/03/2019
Date de modification : 12/03/2019
  • Emplacement: Lille, France
Collectif errances

Notre Collectif errances est un collectif Lillois dirigé artistiquement par Mélody Blocquel (danseuse, marionnettiste et bricoleuse textile) et Laurine Pilarski (chanteuse, musicienne et scénariste), et composé aussi de nombreux artistes de tout horizon.
Nous développons des spectacles, performances, concerts et films autour de la danse, de la marionnette, de l’écriture et de la musique.
Actuellement, nous tournons notre spectacle dès 6 ans, Festin, mêlant théâtre-dansé et marionnette, ainsi que le projet Chicago May en concert.

Nous sommes aussi en création sur plusieurs projets :
– Un nouvel album pour « Chicago May »,
– L’écriture d’un court-métrage dansé sur le thème de « l’unité » par Mélody Blocquel,
– Un nouveau spectacle danse/marionnette pour le jeune public dont la sortie est prévue à l’automne 2020 et qui parlera des figures féminines du cabaret des années 30 qui ont marqué la danse d’aujourd’hui.

Propositions artistiques en échange de la résidence (oeuvres, cours, ateliers, dîner, concert...) : Nous serions 2 en résidence : Laurine Pilarski peut proposer un concert de son projet musical Chicago May (chanson, folk). Mélody Blocquel peut proposer un atelier de 2h environ autour du théâtre-dansé, ouvert à tout public (et même des personnes n'ayant pas de pratique artistique mais voulant essayer des choses).
Description du lieu recherché (nature, urbain, autre) : Nous recherchons un lieu très calme, loin des bruits de la ville, à la campagne, à la montagne ou en bord de mer. Si il y a des chemins de balades autour c'est encore mieux. Les promenades dans la nature étant propices à l'écriture.
Quels sont vos projets de résidence ? : Lorsque l'on démarre un nouveau projet, que l'idée et l'envie sont bien présentes mais qu'il faut se poser et mettre tout sur le papier... c'est difficile de trouver du temps lorsque de nombreuses choses sont à gérer au sein de la compagnie. Il est alors nécessaire de prévoir un vrai temps de pause permettant de se recentrer uniquement sur son projet, de n'avoir rien d'autre à penser : de partir en résidence d'écriture. Nous choisissons de partir à 2, même si il s'agit de 2 projets différents nous avons besoin de pouvoir échanger le soir et d'être peut-être éclairer par l'autre lorsqu'il y a des blocages. Surtout que nous avons l'habitude de travailler ensemble. Nous recherchons un lieu de résidence afin d'avancer sur l'écriture de nouveaux projets : - De nouvelles chansons pour Laurine Pilarski "Chicago May" en prévision de l'enregistrement d'un nouvel album et de nouveaux concerts. - L'écriture d'un court-métrage dansé sur le thème de "l'unité" pour Mélody Blocquel, ainsi que le début de la recherche du mouvement.
Site web professionnel : http://www.collectiferrances.com
Description du type d’espace de travail souhaité (bureau, atelier, salle de répétition…) : L'idéal est d'avoir un atelier, un bureau, un espace extérieur. Si il y a aussi un studio de répétition c'est encore mieux. Mais tout ça n'est pas obligatoire, nous avons surtout besoin d'être au calme et de s'assoir pour écrire.

Annonces similaires

  • SOS Résidence
    SOS Résidence
    Spectacle vivant - LILLE (France) - 24/12/2018

    Deux clown-es, comédien-nes, poètes, jardiniers recherchent un lieu de résidence calme, isolé, pour imaginer un nouveau spectacle, pour une durée d'une semaine à trois semaines.      

  • Marionnettiste
    Marionnettiste
    Spectacle vivant - Bressuire (France) - 20/09/2019

    Bonjour, je suis à la recherche d'un lieu avec une vie collective pour développer mes projets de marionnettes (fabrications de personnages et esquisses d'écritures). Sur moi : artiste/artisan bois et métal autodidacte, marionnettiste durant 6 ans pour des théâtres à Bruxelles, prof remplaçant d'arts plastiques et appliqués à mes heures, habitué à la vie en collectivités, au woofing, aux chantiers participatifs, je suis curieux de nature et passionné par la création manuelle. (Je peux être autonome pour mon hébergement grâce à ma camionnette aménagée)

  • On Joue ?
    On Joue ?
    Spectacle vivant - Toulouse (France) - 01/09/2019

    Un îlot est dessiné au sol. Voilà l'espace du théâtre. Les acteurs sont dans cet espace du début jusqu'à la fin de la partie. Ils sont à vue tout du long qu'ils soient en jeu ou pas. Tout autour, le public peut regarder, passer, partir et revenir, ou changer de point de vue. Collectivement les acteurs inventent un paysage de trajectoires, de portraits, d'événements qui n'arriveront qu'une fois. Ils improvisent un spectacle, un spectacle mouvant. Un spectacle qui n'est pas une histoire mais un (comme dirait Gertrud Stein) tableau, constitué de bribes d'histoires. Des histoires qui parlent des êtres sociaux que nous sommes et qui se plaisent à se représenter et à se raconter. Ce paysage mouvant, c'est une fabrique à vue de la fiction, mais qui parle du réel : déjouer les représentations sociales, jouer avec l’imaginaire collectif, les clichés, les poncifs de la fiction, les codes du théâtre, les histoires fondatrices qui nous ont berceées... Tout ceci a pour optique de questionner notre besoin constant de représentation. Pourquoi avons-nous tant besoin d’écrire notre histoire, de nous la raconter, sans cesse ? Pourquoi les enfants ont-ils besoin de jouer, enfilant des rôles et les expérimentant ? Pourquoi avons-nous besoin de nous regrouper en une foule pour venir regarder le miroir de nous-même sur les bancs d’une salle de théâtre, sur les fauteuils d’un cinéma ? Et pour répondre, les acteurs n'ont pas trouvé d'autre moyen que de jouer...