Jeune artiste recherche résidence

Date de publication : 14/09/2019
Date de modification : 14/09/2019
  • Emplacement: Mauges-Sur-Loire, France
Jeune artiste recherche résidence

Je m’appelle Clara, j’ai 23 ans, je suis en ce moment sans emploi. J’ai récemment décidé de faire une pose, pour me concentrer sur mes passions. J’ai envie durant cette période de transition de me concentrer sur des projet artistique personnel. J’aimerai prendre du temps pour peindre, car dans la vie, quand on travaille, qu’on vit en ville, on ne se donne pas forcément le temps de faire des choses qui nous font du bien.
Dans ma vie, j’ai toujours dessiné. C’est pour moi une façon de m’exprimer, de sortir tout ce que j’ai sur le cœur, c’est ma thérapie pour évacuer le négatif comme le positif.
Je recherche donc une résidence, un endroit agréable, où mon seul objectif sera de créer des peintures à mon image. J’ai besoin d’un espace serein seul ou à plusieurs pour exercer ma passion.

Propositions artistiques en échange de la résidence (oeuvres, cours, ateliers, dîner, concert...) : Je proposerai dans un premier temps, une petite exposition sur les travaux réalisés durant cette période. Je peux aussi proposer des ateliers de dessin et de peinture, des travaux en groupe peuvent aussi m'intéresser. Pour finir, je sais vivre en collectivité et je possède deux bras et deux mains, s'il y a besoin de s'occuper d'un jardin, faire la cuisine ou le ménage.
Description du lieu recherché (nature, urbain, autre) : Je recherche un lieu proche de la nature, un endroit calme et apaisant. J'aime aussi les lieux atypique.
Quels sont vos projets de résidence ? : Mon projet principal est de créer, je veux peindre dans un premier temps pour moi et le faire partager par la suite. Je peux m'investir aussi dans un projet de groupe, ou proposer des ateliers. J'ai une peinture très onirique, j'aime travailler sur les rêves et les symboles pour exprimé une émotion, un ressenti, ou raconter une histoire.
Description du type d’espace de travail souhaité (bureau, atelier, salle de répétition…) : Atelier, pièce pour peindre.

Annonces similaires

  • Jeune Plasticienne Nomade
    Jeune Plasticienne Nomade
    Arts plastiques - LES ANDELYS (France) - 08/11/2019

    Jeune artiste plasticienne diplômée des beaux arts, je suis nomade depuis bientôt deux ans par choix. Habitée par l’envie d’être libre, c’est dans le mouvement et le déplacement que j’ai pu m’épanouir, m’émanciper, m’enrichir. Tout quitter pour partir seule avec un sac à dos, arpenter différents territoires. J’ai déambulé principalement en France (car à quoi bon vouloir partir à l’autre bout du monde quand on ne connaît même pas sa région voisine). J’ai cru pouvoir adapter ma pratique artistique à mon mode de vie. Seulement je ressens un besoin profond (que je qualifie souvent même de vital) d’avoir un atelier où créer pendant un temps, un espace où m’ancrer, un lieu où me ressourcer, là où seule la création compte et rythme mes journées. Depuis la sortie des beaux arts, j’ai pu faire plusieurs résidences artistiques «officielles». Or, pour le moment je n’ai plus envie de m’affairer à envoyer des dossiers de candidature. Je préfère garder ce temps et cette énergie à la production. Animée par le partage et la rencontre qui font partie intégrante de mon quotidien, je serais ravie de découvrir de nouveaux endroits propices à la création et de nouvelles personnes réceptives à l’art.

  • Entre Corps Et La Nature
    Entre Corps Et La Nature
    Arts plastiques - Nancy (France) - 05/11/2019

    Depuis plusieurs années je travaille en parallèle des oeuvres qui traite à la fois le corps que la nature. Dans les derniers 2 années je me suis beaucoup interrogé la nature, sur les éléments sur la force de la nature. Vous pouvez retrouver dans mon travail ces pistes et le traitement artistique que j'ai utilisé est plus réaliste que conceptuel. La peinture et le dessin me demandent une attention constante et exigeante pour surprendre et représenter chaque projet dans sa meilleure dimension. Ma pratique artistique a besoin de soutien pour avancer avec calme vers une finition formelle et conceptuelle.

  • Nomadisme
    Nomadisme
    Arts plastiques - Nantes (France) - 04/11/2019

    Bonjour, Souhaitant aborder l'année 2020 sous le signe du nomadisme, je recherche tous types de résidence de création pour une durée de 3 à 4 semaines. Je travaille actuellement sur une série de gouaches et d'aquarelles sur papier,après des années de peinture sous verre. Je suis très calme et réservé et j'aime peindre sur une grande amplitude horaire. J'envisage ces résidences comme une forme de voyage initiatique dédié à la création. La dimension cachée des images est au cœur actuellement de mon travail : notre positionnement par rapport à elles, le "lieu des images" que nous sommes face aux images qui nous envahissent, l’intime et le public, la sensation pelliculaire de la peinture. Constituée principalement de séries, ma production plastique est caractérisée par les cycles, les ruptures et les transgressions, les circonvolutions et l’autobiographie cryptée. Tabularasa et Préporn flamand, Théatre d’ombres, Vodou médiéval et "Marmi finti",  interrogations des esthétiques magiques, en particulier béninoises et haïtiennes, telles ont été jusqu’à présent quelques-unes des marques du territoire métaphysique que j’explore, des avancées de l’image dans un univers multimédia. Teintées d’un symbolisme cru ou d’une spiritualité décalée, ces séries usent d’un «zapping » iconique qui se joue, souvent avec dérision, des sensations du «regardeur». L’utilisation d’un pseudonyme (BMZ/Bigmasterzoloft) m’a permis, sur près de vingt ans, d’aborder le travail sous l’axe d’un "marronage" artistique. Utilisant alternativement ou simultanément les installations éphémères, la peinture ou la création d’objets, je privilégie désormais le fixé sous verre(1), technique découverte lors d’un de mes projets en Afrique. Puisant dans les réminiscences et les clins d’oeil à l’histoire de l’art mais aussi dans un "face-à-face" avec les images "déviantes" du web, collectées et archivées dans d’importantes banques d’images personnelles, j’y confronte, comme un arrêt sur image, différents types iconiques issues de cultures populaires et/ou médiatisées tendant vers un démantèlement possible des limites.