Photo’graphiste en recherche de nature

Date de publication : 14/12/2018
Date de modification : 19/07/2021
  • Emplacement: Paris, France
Photo’graphiste en recherche de nature

Né en 1958 à Metz, informaticien de formation, j’ouvre un jour les yeux grâce à la photographie.
Je découvre la photographie en photographiant Paris en argentique noir et blanc et
en développant moi-même mes photos.
Ma trajectoire de «photo’graphiste» a commencé par la création avec des
moyens très simples – quelques lumières, une tenture noire – d’un petit théâtre nocturne où j’explore les corps nus masculins. De nombreux modèles se prêtent à ce jeu fantasmatique, où l’objectif tend un miroir aux désirs et aux rêves de chacun.
Mais bientôt une nouvelle série – a-PARIS-tions – vient libérer ces corps (et le photographe) de leur cocon d’intimité pour les mêler aux matières multiples du monde réel, où ils se trouvent comme incrustés.
Je continue d’ajouter au fur et mesure des rencontres de modèles et d’objets en verre de nouvelles créations pour sa série phare «Homme Objets».
Depuis 2014 je travaille sur une série plus engagée «Cartes du corps» pour soutenir le combat contre l’homophobie et le rejet et la condamnation des personnes lgbt.
Mon nouveau projet met en scène nature et homme (voir projet de résidence).

En 2018 il démarre une nouvelle série intitulée « Hommes Nature »
L’Homme, mais aussi la Nature sont au coeur de ses préoccupations et les modèles participent à la création de ses images. Ils en sont l’essence fragile, face à un monde de plus en plus interconnecté mais de moins en moins en connexion. Cet Homme vit sur une Terre de plus en plus abîmée pour des raisons commerciales où la mondialisation effrénée cause des ravages sur les terres et sur les peuples.
Depuis 2018 il s’applique à apprendre et à utiliser de nouvelles techniques dans ses créations.
Il découvre fin 2018 la photogravure à l’atelier Sfumato de Montreuil. Cette technique le conduit à transcrire ses photos sur un support gravé. L’encrage et l’utilisation du papier de gravure lui permette d’obtenir un résultat très différent d’un tirage photographique et beaucoup plus poétique. Pendant plus d’un an il va expérimenter ce nouvel art en particulier sur ses séries « Arbres » et « Hommes nature » et « NU ».
Après cette nouvelle étape, en 2019, il se forme, toujours dans le même atelier, à la gravure traditionnelle (eau forte, pointe sèche, linogravure, xylogravure, etc) et depuis une année à la lithographie.
En 2020 il réalise une nouvelle série de photos « Automne » à partir d’une collection de feuilles d’automne. Il profite alors du temps imposé par le confinement pour créer toute une série de montages photographiques.
Depuis une dizaine d’année il participe à la vie de plusieurs associations gérant des galeries (Galerie du Génie de la Bastille et galerie Ménil’8) et expose régulièrement dans différents lieux de Paris.

Propositions artistiques en échange de la résidence (oeuvres, cours, ateliers, dîner, concert...) : Je peux offrir en échange une oeuvre ou des cours de photo ou de retouche photo
Description du lieu recherché (nature, urbain, autre) : Je recherche un lieu proche de la nature, mer, forêt, montagne, campagne pour pourvoir développer mon mon nouveau projet : Homme Nature et Automne
Quels sont vos projets de résidence ? : Homme Nature Pourquoi l’homme s’occupe t’il si mal de la nature ? Pourtant une immense beauté les rassemble, la beauté de l’Homme et la beauté de la Nature ! Je veux travailler sur une mise en valeur du corps de l’homme au travers du nu masculin et la douceur et la fragilité du monde végétal. Pour que ce moment partagé avec l’homme ou la nature soit une réussite, il faut prendre son temps, être là au bon moment. Consacrer le temps qu’il faut au sujet ... La nature comme l’homme doivent être «apprivoisés» pour réaliser une belle photo, il faut trouver le bon cadre, la bonne distance, tourner autour, changer de points de vue pour enfin sublimer toute son essence. Je compte faire des rencontres autour du lieu de résidence et proposer aux personnes rencontrées de participer à mon projet.
Site web personnel : https://danielnassoy.com
Site web professionnel : https://danielnassoy.com
Description du type d’espace de travail souhaité (bureau, atelier, salle de répétition…) : J'ai besoin d'un espace où travailler à l'aide de mon ordinateur et pour les prises de vue je compte les faire exclusivement en extérieur. Donc j'ai besoin de scènes ectérieures comme mer, forêt, montagne, campagne. Si cela est possible pourquoi pas organiser une mini expo en fin de résidence.

Annonces similaires

  • Réalisatrice-plasticienne
    Réalisatrice-plasticienne
    Arts visuels - Paris (France) - 22/04/2022

    Réalisatrice et plasticienne, je cherche un lieu entouré de verdure pour me créer une bulle et me remettre à la création. Je travaille en ce moment sur un projet d'animation, pour lequel j'ai reçu le soutien du CNC "Jeunes sorties d'école" et suis partie en résidence à Saint-Louis au Sénégal, avec l'institut français. En parallèle de mon travail de réalisatrice, j'aime écrire, et je développe un roman graphique. A la recherche de retours et de rencontres, je serais enchantée de partager avec vous les fruits de mon travail chez vous !

  • Artiste Peintre Recherche Lieu Proche De La Nature
    Artiste Peintre Recherche Lieu Proche De La Nature
    Arts visuels - Paris (France) - 14/12/2021

    Bonjour, Je vis et travaille à Paris. Mon médium de prédilection est la peinture. Depuis de nombreuses années je travaille le paysage à partir de croquis rapportés de différents lieux. Aujourd'hui je rêve de travailler en immersion et suis à la recherche d'un lieu, de personnes bienveillantes qui pourraient m'accueillir et rendre ce rêve réalité.

  • Se Ressourcer Loin De L’atelier
    Se Ressourcer Loin De L’atelier
    Arts visuels - Paris (France) - 22/08/2021

    Mon travail porte un regard autre sur les lieux parcourus au quotidien. Tout ce qui nous entoure est à la fois anecdotique et profond, pour peu que l’on s’y arrête. La ville en particulier suscite en moi une véritable excitation créatrice par la diversité de ses formes mais aussi son ambivalence. Mon travail vise à en révéler la beauté sous-jacente, insaisissable au premier coup d'œil. C’est au cours de mes voyages dans les villes de Londres à Berlin, New-York et Madrid ou encore Naples que s’est forgée ma propre manière d’appréhender la lumière naturelle que je retranscris par un simple jeu de couleurs primaires, en gravure sur une planche de bois de très grand format. L’économie de moyen comme contrainte conduit à une puissante expressivité sur un fil tendu entre le réel et l’imaginaire. En contre-point, je développe un travail au fusain et en peinture, au plus près de cet immense corps en mouvement. Le désordre apparent des formes architecturales, un nuage, un échafaudage sous le vaporetto de la poudre du fusain invite au voyage immobile. Tandis que la couleur mat, en touches juxtaposées construit solidement l’image, et augmente la puissance du réel pour révéler toute son intensité. Le spectateur est comme au cinéma en décalage dans l’espace et le temps. Au risque de se perdre pour mieux se retrouver, il en sort littéralement renouvelé.