Collectif clowns au féminin

Date de publication : 05/08/2021
Date de modification : 16/08/2021
  • Emplacement: TOULOUSE, France
Collectif clowns au féminin

Bonjour à tous,
Nous sommes 3 clowns de théâtre. Sans nez rouge, nous décalons les situations quotidiennes pour les rendre extraordinaires et très proches de notre vraie nature. Nous cherchons des espaces pour essayer, chercher, écrire, confronter le public, comme un laboratoire, pour parfaire notre technique de jeu et pousser nos exigences face à cette discipline qu’est le clown et que nous trouvons extrêmement importante à porter à la scène (et la rue) en ces temps si troublés.

Propositions artistiques en échange de la résidence (oeuvres, cours, ateliers, dîner, concert...) : A discuter ensemble
Description du lieu recherché (nature, urbain, autre) : Plutôt en nature mais nous sommes ouvertes à tous lieux. Nous sommes 3 voire 4. Un hébergement pour 3ou4 est donc nécessaire. Avec espace scénique vide, coin cuisine et coin sanitaire.
Quels sont vos projets de résidence ? : "On coupe le cordon" est une création qui a démarré en 2019 pendant le confinement. Au départ, un enchaînement de numéros clownesques, type cabaret. Au fur et à mesures des résidences, nous avons tissé des liens entre chaque numéro et chaque personnage pour en retirer une forme d'une heure, un trio. Le travail de résidence prochain serait de creuser les rapports entre les personnages, d'équilibrer les passages en travaillant sur les articulations de jeu. Nous souhaiterions approfondir les rapports de personnages ainsi que les montées émotionnelles de chacun d'eux.
Description du type d’espace de travail souhaité (bureau, atelier, salle de répétition…) : salle de répétition. 50m2 mimimum

Annonces similaires

  • On Joue ?
    On Joue ?
    Spectacle vivant - Toulouse (France) - 01/09/2019

    Un îlot est dessiné au sol. Voilà l'espace du théâtre. Les acteurs sont dans cet espace du début jusqu'à la fin de la partie. Ils sont à vue tout du long qu'ils soient en jeu ou pas. Tout autour, le public peut regarder, passer, partir et revenir, ou changer de point de vue. Collectivement les acteurs inventent un paysage de trajectoires, de portraits, d'événements qui n'arriveront qu'une fois. Ils improvisent un spectacle, un spectacle mouvant. Un spectacle qui n'est pas une histoire mais un (comme dirait Gertrud Stein) tableau, constitué de bribes d'histoires. Des histoires qui parlent des êtres sociaux que nous sommes et qui se plaisent à se représenter et à se raconter. Ce paysage mouvant, c'est une fabrique à vue de la fiction, mais qui parle du réel : déjouer les représentations sociales, jouer avec l’imaginaire collectif, les clichés, les poncifs de la fiction, les codes du théâtre, les histoires fondatrices qui nous ont berceées... Tout ceci a pour optique de questionner notre besoin constant de représentation. Pourquoi avons-nous tant besoin d’écrire notre histoire, de nous la raconter, sans cesse ? Pourquoi les enfants ont-ils besoin de jouer, enfilant des rôles et les expérimentant ? Pourquoi avons-nous besoin de nous regrouper en une foule pour venir regarder le miroir de nous-même sur les bancs d’une salle de théâtre, sur les fauteuils d’un cinéma ? Et pour répondre, les acteurs n'ont pas trouvé d'autre moyen que de jouer...

  • Recherche De Résiedence En Pleine Nature
    Recherche De Résiedence En Pleine Nature
    Spectacle vivant - Toulouse (France) - 16/06/2019

    Nous sommes une compagnie de danse contemporaine Française. Nous souhaiterions travailler au moi d’août 2019 afin de poursuivre notre projet. Nous avons avec nous deux musiciens. Nous sommes situés à Toulouse.

  • Performative And Sound Artist In Brussels
    Performative And Sound Artist In Brussels
    Spectacle vivant - Molenbeek (Belgique) - 01/11/2022

    Hi, I'm a Brussels based artist working with sound, singing and performative practices. I mainly develop participative tools and collective writings that often take place outside doors or in public places. My work is a lot about...work! Within my different projects, I often question the relationship humans have towards labour & work, in order to question the agencies of work/ art and life and the way we deal with these values in our daily life. I use a lot humour as a tool, and singing as a practice! I try also so, through different set-up of writings and thinking, make appear mecanisms of discriminations that exist in daily life and languages so we could together imagine tools for (better)empowerment of the most invisible parts of us. It's very important for me to me to develop my work in relation to other humans, to meet different circles, outside of my own one. Thats why I'm interested in meeting new people, new places, an share.