Nomadisme

Date de publication : 04/11/2019
Date de modification : 12/11/2019
  • Emplacement: Nantes, France
Nomadisme

Bonjour,
Souhaitant aborder l’année 2020 sous le signe du nomadisme, je recherche tous types de résidence de création pour une durée de 3 à 4 semaines. Je travaille actuellement sur une série de gouaches et d’aquarelles sur papier,après des années de peinture sous verre.
Je suis très calme et réservé et j’aime peindre sur une grande amplitude horaire.
J’envisage ces résidences comme une forme de voyage initiatique dédié à la création.

La dimension cachée des images est au cœur actuellement de mon travail : notre
positionnement par rapport à elles, le « lieu des images » que nous sommes face
aux images qui nous envahissent, l’intime et le public, la sensation pelliculaire
de la peinture.
Constituée principalement de séries, ma production plastique est caractérisée par
les cycles, les ruptures et les transgressions, les circonvolutions et l’autobiographie
cryptée.
Tabularasa et Préporn flamand, Théatre d’ombres, Vodou médiéval et « Marmi finti »,  interrogations des esthétiques magiques, en particulier béninoises et haïtiennes,
telles ont été jusqu’à présent quelques-unes des marques du territoire métaphysique
que j’explore, des avancées de l’image dans un univers multimédia.
Teintées d’un symbolisme cru ou d’une spiritualité décalée, ces séries usent d’un «zapping
» iconique qui se joue, souvent avec dérision, des sensations du «regardeur».
L’utilisation d’un pseudonyme (BMZ/Bigmasterzoloft) m’a permis, sur près de
vingt ans, d’aborder le travail sous l’axe d’un « marronage » artistique.
Utilisant alternativement ou simultanément les installations éphémères, la peinture
ou la création d’objets, je privilégie désormais le fixé sous verre(1), technique
découverte lors d’un de mes projets en Afrique.
Puisant dans les réminiscences et les clins d’oeil à l’histoire de l’art mais aussi dans
un « face-à-face » avec les images « déviantes » du web, collectées et archivées dans
d’importantes banques d’images personnelles, j’y confronte, comme un arrêt sur
image, différents types iconiques issues de cultures populaires et/ou médiatisées
tendant vers un démantèlement possible des limites.

Propositions artistiques en échange de la résidence (oeuvres, cours, ateliers, dîner, concert...) : ouvert à toutes propositions
Description du lieu recherché (nature, urbain, autre) : Je recherche principalement un endroit calme où je puisse me me concentrer au mieux.
Quels sont vos projets de résidence ? : Réalisation de gouaches sur papier
Site web personnel : http://francoispetit.net/
Site web professionnel : http://francoispetit.net/
Description du type d’espace de travail souhaité (bureau, atelier, salle de répétition…) : Calme

Annonces similaires

  • Artiste Peintre
    Artiste Peintre
    Arts plastiques - NANTES (France) - 13/04/2021

    Je suis actuellement en résidence artistique en région parisienne. je suis disponible à partir d'octobre 2021 pour une nouvelle résidence. Mon inspiration est autour de l'individu. Entre l'imaginaire et le social, entre la contrainte et l'émancipation. Toni Morrisson disait que « se focaliser sur les personnages et leurs intérieurs, c'est comme  mettre le pouvoir dans les mains de la personne plutôt qu'à son maître. Et les aimer sans pour autant les approuver, mais les aimer pour leur rendre justice » C'est dans cette idée que mes personnages sont une entité propre, chaque individu est un univers unique merveilleux et original. La recherche est la base de mon travail créatif. Mes traits vont me guider vers un sentiment, une émotion , c'est une rencontre avec le personnage. Il n'y a pas d'anticipation de l'image il n'y a que de la surprise. C'est égale à une rencontre humaine, nous avons des rôles à jouer, la sœur, l'amie, la travailleuse, l'amoureuse.. quelquefois nous faisons « façade » . C'est  lorsqu'on enlève les couches de l'apparat que nous pouvons être en capacité d«Être » et de voir l' »Autre ». C'est de cette rencontre que je parle. Ainsi dans mes dessins, je fais en sorte que le personnage sorte du groupe et face ressortir ainsi son individualité. L'idée d'un collectif sans interaction entre eux,qui permet de focaliser sur chaque être avec son histoire, ses désirs, ses projections tout en étant dans un collectif où le respect de l'autre et de ses représentations prône. La masculinité et la féminité peuvent être assez flou.e.s je laisse le personnage apparaître, tel que je le ressens en déconstruisant ainsi cette question binaire. Je questionne les normes et les règles, c'est cette idée de permettre à l'individu d’Être, ainsi je parle aussi de réalité de soi, ma réalité, la vôtre, n'est pas forcément celle de la société elle est propre à soi. Elle peut sortir d'une construction sociale. Puisque l'État peut être géré par une minorité ayant vocation à servir ses seuls intérêts et privilèges, qu'il n'est que le relais de règles destinées à contenir le développement réel de l'humain. L'individu autonome est alors  un risque  pour les pouvoirs parce qu'il ne souscrit pas aux schémas imposés. Dans cette idée l'individu est un être de péchés ». Ce qui conduit à une uniformité de comportements et promeut l’obéissance et la soumission et donc à une uniformité. L'art participe à cette conscientisation. A mon sens passer par la libération de l'individu émancipe  la collectivité. Max Beckmann disait «  il s’agit de chercher à partir de la réalité donnée le chemin de l’invisible, de rendre l’invisible visible en exorcisant la magie de la réalité. » c'est ainsi que j'aime entrevoir es scènes.

  • Humanistic, Caroline Cackowski
    Humanistic, Caroline Cackowski
    Arts plastiques - Mazières En Gâtine (France) - 11/01/2023

    Bonjour, mon est Caroline CACKOWSKI. Je suis artiste-peintre. Je suis à la recherche d'un lieu pour créer une un travail de recherche-création pour une nouvelle exposition. Ce travail pourrait durer 6 mois renouvelable tous les 6 mois pour une durée totale de un an et demi. Le titre de cette exposition de peinture serait "Humanistic" : conception de 10 grans formats 200 x 300 cm en peinture. Je suis la recherche d'un lieu de résidence plutôt en France (ou pays limitrophes).

  • Besoin De Bretagne
    Besoin De Bretagne
    Arts plastiques - Vienne (France) - 28/12/2022

    besoin de peindre la bretagne